Qui a besoin de visa pour voyager en Thaïlande

La Thaïlande fait partie des pays de l’Asie qui accueillent un nombre significatif de touristes et vacanciers chaque année. Outre les touristes, les visiteurs de ce pays incluent également des professionnels, des investisseurs, des étudiants… La question est alors de savoir qui a besoin de visa pour séjourner en Thaïlande.

Visa pour les touristes

Des pays bénéficient d’un programme d’exemption de voyage pour un séjour touristique de moins de 30 jours en Thaïlande. Parmi ces pays, il y a par exemple la France et tous les pays européens, la Malaisie, Monaco, les Etats-Unis, le Japon, l’Israël, l’Australie, l’Indonésie, le Qatar, la République Tchèque…

Pour un séjour en Thaïlande de plus de 30 jours, tous les voyageurs ont besoin d’un visa. Il et possible de faire la demande d’un visa touristique à entrée unique ou à double-entrée. Les visiteurs peuvent également faire une demande d’obtention de visa METV ou visa à entrées multiples. Cette autorisation de voyage a une durée de validité de 60 jours, prolongeable pour 30 jours.

Les pays éligibles à l’E visa Thaïlande

Les ressortissants de pays européens ainsi que des pays comme la Chine, le Royaume-Uni et les Emirats Arabes Unis peuvent demander un visa électronique ou E visa pour la Thaïlande. Il est question ici d’un système électronique consistant à remplir un formulaire en ligne pour intégrer ses informations de voyageur dans des bases de données numériques. Egalement, le voyageur est amené à fournir quelques documents essentiels dont un passeport en cours de validité, une carte de crédit valide, un justificatif de revenus pour confirmer sa solvabilité quant au séjour à effectuer en Thaïlande.

Après soumission du formulaire rempli et paiement des frais de la demande d’ave, le voyageur reçoit une réponse par mail en seulement quelques jours. Il devra ensuite aller aux services consulaires pour l’apposition du visa électronique sur son passeport valide.

Les professionnels et étudiants

Les professionnels et les étudiants ont tous besoin d’un visa pour séjourner en Thaïlande. Sans ce document précieux en effet, en complément du passeport biométrique valide, le voyageur aura un problème avec les autorités thaïlandaises et les services de l’immigration.

Pour étudier en Thaïlande, les étrangers ont besoin d’un visa non immigrant ED. Il s’agit d’un visa avec une validité de 90 jours. Il peut très bien être prolongé tous les 3 mois au niveau des services de l’immigration. La durée de validité totale de ce type de visa est de 1 an.

Les professionnels font une demande de visa B ou B-A quand il s’agit de déplacement d’affaires ou de travail en entreprise. Les investisseurs ont à demander un visa IB.

Tout demande de visa requiert un passage l’ambassade de Thaïlande ou au consulat. La plupart des visas de travail permet d’obtenir un titre de résident en Thaïlande.

Les voyageurs de plus de 50 ans

Les ressortissants de pays étrangers de plus de 50 ans ont leurs visas spécifiques quand il est question de voyager en Thaïlande. Concrètement, ces voyageurs peuvent effectuer une demande de visa long séjour OA. Ce document officiel de voyage a une durée de validité de 1 an.

Les voyageurs de plus de 50 ans et ressortissants de 14 pays éligibles peuvent faire une demande de visa pour la Thaïlande OX , d’une durée de 10 ans. Ces pays bénéficiaires du visa long séjour OX sont:

  • La France
  • L’Allemagne,
  • L’Italie
  • Le Royaume-Uni
  • La Suède
  • Le Norvège
  • Le Danemark
  • La Finlande
  • La Suisse
  • Les Pays-Bas
  • Le Canada
  • Les USA
  • Le Japon
  • L’Australie

Les bénéficiaires de visa de visiteur à l’arrivée

Il a des voyageurs qui ont la possibilité d’obtenir un visa à l’arrivée ou visa VOA. Ce sont notamment les ressortissants de 21 pays bénéficiaires de ce programme dont la Chine, les Maldives, la Nouvelle-Guinée, l’Ukraine, le Taïwan… La France ne fait pas partie de ces pays éligibles au visa à l’arrivé VOA.

Avec ce type de visa, le voyageur peut rester 15 jours sur le territoire thaïlandais. Pour son voyage orienté tourisme, il devra se munir d’un passeport valide. Il devra aussi avoir des fonds suffisants pour subvenir à ses besoins financiers tout au long de son court séjour.

Comme son nom l’indique, la demande de visa VOA se fait à l’arrivée sur le territoire. Le frais de la demande tourne autour de 2000 THB.