Les pays qui ont besoin de visa pour la Thaïlande

Pays à vocation touristique de l’Asie du Sud-est, la Thaïlande accueille chaque année un nombre important de touristes. Des porteurs de projets et investisseurs développement également leur business dans ce pays. Il faut néanmoins savoir que l’entrée sur le territoire thaïlandais se fait selon des règles et formalités rigoureuses. L’une des questions essentielles est de savoir qui quels voyageurs devront demander l’obtention d’un visa avant de partir en Thaïlande.

Visas pour les touristes et les hommes d’affaires

Pour tout voyage touristique ou d’affaires de plus de 30 jours en Thaïlande, demander un visa relève d’une nécessité. Cette formalité de voyage concerne tous les ressortissants de pays étrangers voulant séjourner en Thaïlande.

Pour du tourisme en Thaïlande, tous les ressortissants de pays étrangers ont besoin d’un visa tourisme TR. Ce type de visa permet un séjour de 60 jours en Thaïlande. Ce séjour peut être prolongé de 1 mois sans quitter le territoire. Avec ce document de voyage, le voyageur peut alors séjourner jusqu’à 180 jours maximum par an en Thaïlande.

Le visa tourisme METV s’adresse à tous les ressortissants de pays étrangers ayant besoin d’un visa?pour voyager en Thaïlande. Ce type de visa permet notamment un séjour de 60 jours à entrées multiples.

Effectuer une demande de visa non immigrant B est indispensable pour un séjour d’affaires en Thaïlande. Ce visa assure un séjour d’une durée de validité de 90 jours et qui peut bien être prolongé auprès de services de l’immigration du pays.

Depuis 2019, les ressortissants de pays tels que la France, la Chine, les Emirats Arabes Unis, et le Royaume Uni peuvent faire une demande de visa électronique ou E visa pour un séjour de 60 jours en Thaïlande.

La nécessité d’obtenir un Visa on Arrival

La plupart de voyageurs parlent de «?visa à l’arrivée?» quand il est question de voyager en Thaïlande. En réalité, ce type de visa s’adresser à des pays éligibles.

Les pays éligibles à la demande de visa touristique on Arrival pour la Thaïlande sont a nombre de 21 et incluent, entre autres, l’île Maurice, l’Ethiopie, l’Ouzbékistan, la Nouvelle-Guinée, l’Ukraine, le Taïwan, le Kazakhstan, l’Arabie Saoudite, Andorre…

Pour demander un visa?touristique on Arrival, le voyageur devra opter pour un voyage de 15 jours maximum avec un billet d’avion retour pour garantir le départ une fois le délai de séjour écoulé. Il faudra également un passeport en cours de validité de 3 jours minimum à partir de la date du début du séjour.

Encore, le voyageur devra posséder au moins des ressources financières jusqu’à 10?000 BHT pour subvenir à tous ses besoins. Si c’est une famille, les ressources financières exigées doivent être de 20?000 BHT minimum.

Visas pour les personnes de plus de 50 ans

Le programme d’exemption de visa pour la Thaïlande concerne les pays du G7 ainsi que les ressortissants de la Belgique et de la Suisse??voulant réaliser un séjour de moins de 30 jours en Thaïlande. Bien évidemment, il profite aussi aux ressortissants de pays à même d’effectuer une demande d’Evisa dans ce pays asiatique.

Concernant les personnes âgées de plus de 50 ans, il leur est possible de faire une demande de visa OA pour un séjour de 1 an en Thaïlande. Ce type de visa leur permet de séjourner en toute légalité en Thaïlande, à proximité de leur famille qui résident dans ce pays.

Il s’agit ici d’un séjour pour les retraités, ne permettant pas aux personnes de plus de 50 ans de faire des activités lucratives ou professionnelles.